PAGES
    Modifié 19 Nov. 2015

    Jacques Ourtal

    (Carcassonne 8 octobre 1868 – 23 septembre 1962)

    Il est parfois un peu vain de lier un peintre à un paysage, mais comment séparer Jacques Ourtal de l'Aude ? Il fut certainement celui que ses compatriotes affectionnèrent le plus, en gardant le souvenir ému d'un artiste qui avait rendu au plus près la diversité essentielle de ce pays. Ses études faites à Toulouse, puis aux Beaux-Arts à Paris, Ourtal revint se fixer dans sa région d'origine, ce qui ne l'empêcha pas d'être exposé régulièrement au Salon des Artistes Français et de voir certaines de ses toiles rejoindre des collections privées prestigieuses dont celle du président J.F. Kennedy aux Etats-Unis ou de Winston Churchill en Angleterre. Spécialiste de grandes compositions décoratives à thème historique ou religieux –ses œuvres figurent aussi bien dans certaines chapelles de Carcassonne qu'à l'hôtel de la Cité- plusieurs de ses portraits connurent un grand succès, mais ce sont ses paysages qui ont le mieux servi sa réputation. Sourd aux sirènes éphémères qu'enfantent les modes, sa vie durant il s'efforça de réconcilier dans ses tensions le paradoxe qui oppose le mirage de la couleur à la pureté des lignes de là ces séries bien connues où la lumière rivalise avec les formes en d'éclatantes vibrations.