La louve

    Achetez vos places !
    Mardi 11 juillet 2017 - 21:30

    Avec

    • Béatrice AGENIN dans "La Louve"
    • Gaël GIRAUDEAU dans "François 1er"
    • Coralie AUDRET dans "La Reine Marie"
    • Cléo SENIA dans "La Reine Claude"
    • Yvan GAROUEL dans "Le Bègue"
    • Adrien MELIN dans "Suffolk"
    • Patrick RAYNAL dans "Le Roi"

    Assistante à la mise en scène Victoire Berger-Perrin
    Costumes : Jean-Daniel Vuillermoz / Décor : Jean Haas
    Lumières : Kevin Daufresne / Musique : Sylvain Meyniac

     

    Tarif: 43€*
    Jeune : 19€* / Senior : 24€
    Placement libre assis
    *Frais de location inclus

    Une comédie écrite et mise en scène par Daniel Colas
    En 1515, comment les folies amoureuses de François Ier ont failli lui coûter le trône de France, et ce malgré la féroce vigilance de la Louve, sa mère. Une comédie malicieuse et bouillonnante où s’entremêlent les chausse-trapes des allées du pouvoir et les intérêts personnels.

    Le Figaro Magazine : La Louve .... De ce fait divers royal, Daniel Colas a tiré un spectacle pimpant, centré sur la terrible et pittoresque anecdote de la fausse grossesse de l’épouse de Louis XII, la reine Marie. Il sait faire, ce Colas – on se rappelle son célèbre Henri IV. D’abord il adore l’histoire et ses coulisses gaillardes. Il a lu Brantôme, il a à peine un peu tripoté la vérité historique, et il a troussé un texte vivant, déluré, intelligent, tout juste un peu bavard, dont il a fait un spectacle qui enchante le public. Il a un instinct théâtral étonnant. Avec quatre grands chandeliers, un simple miroir en fond de scène, de jolies lumières, des costumes épatants, il vous donne l’illusion que vous êtes dans l’Histoire. Les comédiens ? Tous de bonne qualité et bien dirigés. Très typés. Aguerris comme Béatrice Agenin (l’école Comédie-Française), Yvan Garouel (la truculence), Patrick Raynal (la gravité), Adrien Melin (le charme), ou bien tendrons, comme Gaël Giraudeau (la fougue), Coralie Audret (l’élégance) et Maud Baecker (l’innocence). Un joli panel. Philippe Tesson, 16 septembre 2016

    www.atelier-theatre-actuel.com